À propos du Congrès

Responsable universitaire

Responsable universitaire

André MagnanJe suis très heureux de vous inviter à vous joindre à nous sur le territoire du Traité no 4 pour le Congrès 2018 à l’Université de Regina.

Notre thème, « Diversités convergentes », célèbre la région d’abord connue sous le nom cri oskana kâ-asastêki, un endroit où se rassemblent plusieurs peuples. Nous sommes ravis d’accueillir des étudiants, des universitaires et des praticiens du Canada et d’ailleurs à l’Université de Regina pour le Congrès 2018.

Notre campus (installé dans le magnifique parc Wascana) accueille une communauté dynamique d’apprenants, d’enseignants et de chercheurs provenant de nombreux peuples, dont les Premières Nations, les Métis et les Inuits, nos premiers colonisateurs provinciaux, nos nouveaux arrivants, les Fransaskois, et une communauté grandissante d’étudiants et d’universitaires étrangers.

Notre campus déploie beaucoup d’efforts pour établir une programmation universitaire et culturelle novatrice pour le Congrès 2018. Notre série Liens Communautaires explorera comment les savoirs universitaires peuvent contribuer à la vitalité de la collectivité. Les événements Liens Culturels, quant à eux, souligneront la richesse de la vie culturelle et artistique de Regina grâce à des spectacles de danse, de musique et de théâtre, entre autres.

Nous nous réjouissons à l’idée de vous présenter, pendant cette semaine, une grande diversité de points de vue, de disciplines et d’histoires qui présentent les sciences humaines comme une source vitale de réflexion et un moteur de changement dans notre monde. Il s’agit d’une occasion parfaite pour faire du réseautage, revoir d’anciens amis et échanger des idées avec des collègues des quatre coins du monde.

Venez goûter à la légendaire hospitalité des Prairies! Venez participer au Congrès 2018.

André Magnan
Responsable universitaire, Congrès 2018

André Magnan est professeur adjoint au département de sociologie et d'études sociales à l’Université de Regina. Dans le cadre de ses travaux de recherche et d’enseignement, il s’intéresse à la sociologie des systèmes agroalimentaires, à la mondialisation et au développement ainsi qu’à la théorie sociologique. Ses recherches portent sur l’incidence des changements sociaux, économiques et politiques sur le secteur agricole et les communautés rurales. Il a notamment publié des travaux sur l’histoire et la politique de la mise en marché du grain dans les prairies canadiennes, et sur la financiarisation des terres agricoles au Canada et en Australie.