À propos du Congrès

Vous êtes ici

À propos du Congrès

À propos du Congrès

Inégalé pour sa portée et son impact, le Congrès annuel des sciences humaines est le lieu de convergence de plus de 70 associations de recherche, qui y tiennent ensemble leurs conférences annuelles.  Parvenu à sa 87e édition, cet événement phare unique en son genre constitue beaucoup plus que le plus important rassemblement d'érudits. Le Congrès regroupe des universitaires, des chercheurs, des responsables de politiques et des praticiens désireux de mettre en commun leurs découvertes, de parfaire des idées et de créer des partenariats qui aideront à façonner le Canada de demain.

S'étendant généralement sur sept jours vers la fin de mai et le début de juin, et attirant en moyenne plus 8 000 congressistes, le Congrès est organisé par la Fédération des sciences humaines. Il se tient chaque année dans une université canadienne différente. La Fédération, l’université d’accueil, les sociétés savantes et leurs partenaires déploient, une semaine durant, exposés, ateliers, tables rondes, conférences publiques, activités culturelles et réceptions. Le Congrès est également le lieu du plus important salon professionnel au Canada. Le résultat? Des personnalités éminentes et de nombreux chercheurs, praticiens, responsables des politiques et étudiants venant de partout au pays et d’ailleurs se rencontrent, échangent des idées, et participent à des débats qui revêtent une importance directe pour le Canada et la vie des Canadiens.

Élaborée chaque année de concert avec une université hôte, la programmation du Congrès est ouverte aussi bien aux congressistes qu'à un auditoire universitaire et à un public de non-spécialistes. Du monde du théâtre, de la littérature et de l'éducation à des disciplines comme l'éducation, l’histoire, la sociologie et la communication, le Congrès déploie un éventail singulier d'excellence, créativité et prééminence intellectuelles.

L'Université de Regina, située à Regina, Saskatchewan, sera l’institution d'accueil du Congrès 2018 qui, pour cette édition, a retenu le thème « Diversités convergentes | mâmawinitotân nanâtohk-ayisiyiniwak ».

À propos de l'Université de Regina

L’écrivain James Pitsula dit de l’Université de Regina que c’est une « enfant des années 1960 ». Inspiré par le mouvement étudiant et l’esprit de rébellion caractéristiques de l’époque, l’établissement est en effet passé d’un simple collège préuniversitaire à ce que M. Pitsula appelle un « campus radical », reconnu pour son engagement zélé envers l’éducation libérale et la liberté universitaire.

Aujourd’hui, l’Université de Regina continue de faire preuve de non-conformisme en promouvant les idées nouvelles et novatrices qui font progresser les sciences humaines. Selon le magazine Maclean’s, l’Université de Regina se considère d’ailleurs comme un établissement qui sort des sentiers battus.

Avec ses collèges partenaires (le Campion College, le Luther College et la First Nations University of Canada), l’Université de Regina repousse les limites du savoir et ouvre la voie à de nouveaux modes de réflexion sur le monde. En outre :

  • Elle s’est hissée au premier rang des universités polyvalentes canadiennes de l’indice normalisé de citation, une mesure prestigieuse de la qualité de la recherche publiée par Thomson Reuters InCites (de 2004 à 2014).
  • Elle s’est classée en tête des établissements canadiens pour le nombre de collaborations internationales en matière de recherche (Research Infosource Inc., 2014).
  • Elle fait partie de la liste des 200 meilleurs établissements du monde selon le Times Higher Education dans la catégorie des jeunes universités d’au plus 50 ans (2017).

La diversité croissante au sein de l’Université est la clé de ces réussites. Depuis 2009, la population d’étudiants étrangers a augmenté de 122 pour cent, et celle des étudiants autochtones, de 84 pour cent. Elle jouit également de la plus forte proportion d’étudiants étrangers aux cycles supérieurs du pays (classement des universités du magazine Maclean’s, 2016). Cette diversité a renforcé l’Université en l’ouvrant à un nouveau monde d’idées.

Situé sur les terres visées par le Traité no 4, le campus se trouve dans le parc Wascana, le plus grand parc urbain du Canada. Il se trouve par ailleurs à proximité du centre-ville florissant de Regina, offrant galeries d’art, musées, théâtres, salles de concert, événements sportifs, pubs animés et attractions comme le Centre des sciences de la Saskatchewan et le marché fermier de Regina. Récemment baptisée « L’Okanagan des bières artisanales » par le Globe and Mail, la ville jouit d’un équilibre parfait entre hospitalité et énergie urbaine qui en fait le lieu idéal pour vivre, travailler et se divertir.

Pour plus de renseignements, visitez www.uregina.ca.

À propos de la Fédération des sciences humaines

La Fédération des sciences humaines œuvre à la mise en valeur de la recherche et de l’enseignement pour l’avancement d’une société inclusive, démocratique et prospère. La Fédération regroupe aujourd’hui plus de 160 universités, institutions et sociétés savantes représentant 91 000 chercheurs, membres du corps enseignant et étudiants au Canada. Elle organise le plus grand rassemblement d’universitaires au Canada à l’occasion du Congrès des sciences humaines, qui attire plus de 8 000 personnes chaque année. 

Pour plus de renseignements au sujet de la Fédération, visitez www.idees-ideas.ca.