Événements ouverts

À la rescousse du bison des plaines : intégration de la culture autochtone par des pratiques culturelles axées sur les relations avec des êtres surhumains

Événement N° 1461
À la rescousse du bison des plaines : intégration de la culture autochtone par des pratiques culturelles axées sur les relations avec des êtres surhumains
Date : 

Mardi 29 mai 2018

14:00 - 16:00
Add to your calendar
Lieu : 

Riddell Centre - RC 176

Série : 
Liens culturels
Réconciliation
Qui peut assister : 
Grand public
Langue : 
Anglais
Cet événement ouvert est présenté par : 
Université de Regina

Organisée en lien avec le projet Bringing Back the Buffalo (À la rescousse du bison des plaines) de l’artiste Joely BigEagle-Kequahtooway, cette discussion permet l’expression de divers points de vue sur les rôles des êtres surhumains, véritables mandataires d’un héritage vivant qui façonne les collectivités, les organismes, les lieux et les traditions. Le projet créatif au cœur de cette discussion porte sur les bisons des plaines et leur décimation il y a 150 ans, à la suite des politiques gouvernementales et de la colonisation de l’Ouest. 

Au cours du trimestre d’hiver 2018, l’artiste saskatchewanaise Joely BigEagle-Kequahtooway tannera à la cervelle et fumera en public une peau de bison, avant la tenue d’une exposition au Congrès 2018. À l’aide de teintures et de peintures naturelles, elle dessinera des mots et des pictogrammes nakoda sur le vêtement terminé afin d’illustrer son lien avec le bison. L’événement, qui prendra la forme d’un cercle de discussion, permettra l’échange d’idées sur la notion d’institution, sur les processus d’intégration de la culture autochtone et sur l’importance de réintroduire le bison.

Conférencières : Joely BigEagle-Kequahtooway, artiste en résidence Michele Sereda, faculté des médias, des arts et de la performance, Université de Regina; Sherry Farrell-Racette, professeure agrégée, Arts visuels, faculté des médias, des arts et de la performance, Université de Regina; Angela Snowshoe, professeure adjointe, Psychologie éducationnelle, faculté d’éducation, Université de Regina; Darlene Chalmers, professeure agrégée, faculté de travail social, Université de Regina; Nina Wilson, de Idle No More.