Événements ouverts

Éducation : La clé de la réconciliation

Événement N° 1458
Éducation : La clé de la réconciliation
Date : 

Samedi 26 mai 2018

10:30 - 12:00
Add to your calendar
Lieu : 

Education Auditorium - EA 106

Série : 
Réconciliation
Autre
Qui peut assister : 
Grand public
Langue : 
Anglais
Cet événement ouvert est présenté par : 
Université de Regina

Perry Bellegarde a été élu Chef national de l’Assemblée des Premières Nations (APN) le 10 décembre 2014, après avoir consacré sa carrière à l'avancement concret des enjeux qui comptent le plus pour les membres des Premières Nations. D'abord élu conseiller, puis Chef de la Première Nation de Little Black Bear située sur le territoire visé par le Traité no 4, il a aussi assumé les fonctions de président du Conseil tribal Touchwood-File Hills-Qu’Appelle, de Chef de la Federation of Saskatchewan Indian Nations (FSIN) et de Chef régional de la Saskatchewan pour l’APN.

M. Bellegarde est un ardent défenseur des droits ancestraux et issus de traités. Il a offert des présentations sur la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones lors de nombreux forums nationaux et internationaux, notamment auprès du Comité de l'Organisation pour l'élimination de la discrimination raciale et de divers organes de l'Organisation des Nations Unies.

En 1984, M. Bellegarde est devenu le premier Autochtone visé par un traité à obtenir un baccalauréat en administration de l’Université de Regina. En 2012, il a terminé un programme de formation sur les conseils d’administration offert par le Directors College, un établissement financé par le Conference Board du Canada et la DeGroote School of Business de la McMaster University. M. Bellegarde s’est vu décerner la Médaille du jubilé de la reine (2002 et 2012), la Médaille de la Saskatchewan (2005) et la Médaille de la confédération (1992). Plusieurs Chefs et aînés lui ont rendu hommage en le reconnaissant comme leur fils adoptif, et il leur rend la pareille en faisant la promotion de leurs enseignements alors qu'il cherche à faire respecter les droits ancestraux et issus de traités, à favoriser l’autodétermination et à faire valoir une vision commune d'un Canada plus juste et inclusif.

Conférenciers : Chef national Perry Bellegarde, l’Assemblée des Premières Nations