Événements ouverts

Changements climatiques : les femmes autochtones aux premières loges

Événement N° 1237
Changements climatiques : les femmes autochtones aux premières loges
Date : 

Samedi 26 mai 2018

12:15 - 13:15
Add to your calendar
Lieu : 

Riddell Centre - RC 170 University Theatre

Série : 
Voir grand
Réconciliation
Qui peut assister : 
Grand public
Langue : 
Anglais
Cet événement ouvert est présenté par : 
Fédération des sciences humaines
 
Les collectivités autochtones sont aux premières loges de la lutte contre l’extraction des ressources et les changements climatiques, mais aussi de la recherche de solutions. Ayant grandi au cœur des sables bitumineux et du plus grand projet d’extraction de combustibles fossiles au monde, Melina Laboucan-Massimo n’a pu que constater à quel point la stratégie énergétique mondiale actuelle n’est pas viable. Depuis qu’elle a été témoin d’un énorme déversement de pétrole dans sa communauté, elle se consacre à la recherche de solutions énergétiques renouvelables qui permettraient d’assurer la santé et la vitalité des collectivités. Dans cette séance, découvrez les projets de valorisation des énergies propres mis en œuvre par les communautés autochtones et le rôle clé des femmes dans la création de solutions ayant une incidence décisive sur les effets de plus en plus importants des changements climatiques. 
 
Melina Laboucan-Massimo est la première titulaire de la bourse en connaissances autochtones et changements climatiques de la Fondation David Suzuki. Elle travaille depuis plus de 15 ans auprès des communautés autochtones à la planification et à la mise en œuvre de campagnes et de projets liés aux énergies renouvelables. Sa maîtrise en gouvernance autochtone s’est d’ailleurs terminée par la réalisation d’un de ces projets : la mise en place d’une installation solaire de 20,8 kW dans sa communauté de Little Buffalo, au nord de l’Alberta. Ardente défenseure des droits autochtones, elle a écrit des articles sur les sables bitumineux et réalisé de courts documentaires sur des enjeux liés à l’eau et sur la revitalisation des traditions culturelles autochtones. Elle a en outre travaillé avec des organisations comme Greenpeace Canada et TakingITGlobal et contribué au Portail autochtone.
 
Interprétation simultanée disponible.